| Accueil de Site | Contactez Nous | Aide |
 

Geographie
Histoire
Culture
Climat
Flore et Faune
Tourisme
Plan Ville
Web cam en temps réel 24 heures
Journal et Nouveautés
Culture canarie
Restaurants
Guanches
Le temps aujourd'hui
Immobilier
Douane
Centres sanitaires
Consulat
Règlement aéroport
Règlement Sanitaire
Contactez Nous
Aide
Galerie

Ads By CiberSpaces

livechat software for business



 
Elle se trouve dans les proximités de l'aéroport de Ténériffe où la beauté du lieu est mise en relief grâce à sa végétation magique dotée par la nature  et les excellences d'un terrain pour la pratique du golf qui donne du prestige à cette zone côtière dans laquelle a été construite une confortable zone résidentielle.

L'archiconnue Costa del Silencio possède le charme  d'avoir captivé des millions de personnes pendant des dizaines de milliers d'années mais, heureusement pour les générations contemporaines,  on dirait que son charme s'est  multiplié.

Ici, c'est toujours le printemps et cela est possible grâce au fait que le vent

chaud  qui émane de la mer et le vent qui provient du courant du Golfe  s'unissent dans une symbiose  fraternelle, métaphoriquement parlant.  

Voilà des paroles très populaires d'un chanson intitulée Costa del Silencio qui identifie ce lieu paradisiaque, Il s'agit d'une inspiration du fameux Magicien d'Oz :

El mar escupía un lamento  (la mer crachait une plainte)

tan tenue que nadie oyó (si douce que personne ne l'entendit)

Era un dolor de tan adentro (c'était une douleur si profonde)

que toda la costa murió (que toute la côte périt)

Llora lamentos la nube que enfermó (La nuée  qui tomba malade pleure des plaintes)

y escribe espantos en la arena el dolor (et la souffrance écrit des horreurs sur le sable)

Arrulla el miedo a un delfín que bebió (la peur chante une berceuse à un dauphin qui but)

de una agua negra, su suerte emigro (de l'eau noire, son sort émigra)

Ven, quiero oir tu voz (Viens, je veux entendre ta voix)

y, si aún nos queda amour (et, s'il nous reste encore de l'amour)

impidamos que esto muera (empêchons-lui de mourir)

Ven, pues es tu interior (Viens, car la solution est en toi)

está la solución,

de salvar lo bello que queda (de sauver ce qui reste de beau)

Donde se acomoda l'usura (Là, où l'usure s'installe)

nace la ambitión y el poder, (surgissent l'ambition et le pouvoir)

y éste germina en la tierra, (et celui-ci s'étale sur la terre)

que agoniza por interés (qui agonise à cause de l'intérêt)

Y una gaviota cuenta que decidió (On dit qu'un goéland décida)

en acto suicida inmolarse en el sol (de s'immoler au soleil dans un acte suicide)

Ríe desprecios un barco que encalló (un bateau qui échoua  se moque des mépris)

y se desangra en su lecho : LA MAR! (et dans son lit, la mer se vide de son sang)

hagamos una revolución (faisons une révolution)

que nuestro líder sea el sol, (que le soleil soit notre leader)

 y nuestro ejército (et notre armée)

sean mariposas. (Soit constituée de papillons)

Por bandera, otro amanecer (que l'aube soit notre pavillon)

y por conquista comprender (et comme conquête, que nous comprenions)

que hay que cambiar (qu'il faut changer)

las espadas por rosas.(les épées contre des roses)

Mientras te quede aliento (Tant que tu auras un bout de souffle)

ve a buscar con el viento ayuda, (va chercher de l'aide avec le vent)

pues no queda tiempo. (Car il ne reste plus de temps)

Ads By CiberSpaces

 
Ads By CiberSpaces

| Accueil de Site | Contactez Nous | Aide |